Les travaux d’isolation les plus efficaces pour ameliorer la performance energetique d’un logement

La performance énergétique des logements est aujourd’hui un sujet central pour tous les propriétaires de bâtiments mal isolés ou disposant d’un système de chauffage énergivore. D’abord motivés par la nécessaire transition écologique et les défis que pose la réduction des émissions de gaz à effet de serre, les Français ont bien vite réalisé que cela s’accompagne également d’une amélioration de leur qualité de vie.

Mais c’est bien l’aspect économique qui a entrainé un accroissement fulgurant des travaux d’isolation, l’explosion des tarifs de l’énergie ayant fait office d’électrochoc pour nombre d’entre nous.  De plus, il est intéressant de constater que les locataires sont de plus en plus vigilants sur ce point avant de signer un bail. À ceci vient s’ajouter la loi sur les passoires thermiques qui obligera progressivement les propriétaires de biens à louer à faire les travaux d’isolation nécessaires avant de pouvoir les remettre sur le marché. 

Faisons, avec cet article, le point sur les travaux d’isolation prioritaires à effectuer dans un bâtiment pour réaliser le maximum d’économies.

Priorité numéro un : la toiture

Une toiture mal isolée peut entrainer jusqu’à trente pour cent de la perte de chaleur d’un bâtiment, loin devant les autres éléments en contact avec l’extérieur d’un bâtiment. C’est pourquoi elle est généralement le poste de travaux prioritaire permettant de faire des économies de chauffage, mais aussi de climatisation pendant les phases de canicule qui se succèdent désormais chaque année. Si vous envisagez de réaliser de tels travaux, n’hésitez pas à vous renseigner en amont afin de connaitre le prix d’une isolation de toiture. En plus d’améliorer l’isolation et de limiter au maximum les déperditions d’énergie, ces travaux serviront également à étanchéifier votre toiture. 

Deuxième phase : changer les fenêtres et les portes obsolètes

Les menuiseries peuvent être responsables jusqu’à 15% des pertes thermiques totales d’un logement. Ces pertes peuvent avoir deux origines distinctes : tout d’abord, les parois vitrées, en particulier si les fenêtres, les portes-fenêtres, portes vitrées ou encore baies vitrées sont équipées de simples vitrages. Ensuite, il y a les ponts thermiques dits « linéaires », qui se situent aux points de jonction, tels que l’intersection entre le mur et le cadre de la fenêtre ou entre le vitrage et le cadre. De fait, si vos menuiseries sont touchées par ces défauts, il est plus que temps de les changer et de profiter des dernières innovations en la matière.  

Enfin, rafraîchir la façade de la maison tout en améliorant son isolation grâce à l’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur a particulièrement la cote de nos jours, grâce à ses nombreux avantages. Elle permet en effet d’améliorer sensiblement les performances énergétiques d’un bâtiment, rappelons que les murs sont responsables en moyenne de 20% des pertes de chaleur, le tout en économisant de l’espace à l’intérieur. De plus, les travaux sont beaucoup pus simples et économiques à réaliser de la sorte, et entrainent moins de désagréments pour les occupants du bâtiment en travaux qui pourront continuer à vivre normalement jusqu’à leur achèvement. Enfin, l’isolation par l’extérieur permet de donner un  » nouvel habit » aux murs en recouvrant la façade extérieure d’une façade flambant neuve. 

Articles récents